Mobilité – Transports

Les transports ‘publics’ en Belgique : stop ou encore ?

Quelle que soit la société de transport public, la situation financière est difficile (et c’est un euphémisme !).
La SNCB qui accumule les pertes opérationnelles en dépit d’une augmentation continue du nombre de voyageurs transportés (+ 50% en dix ans !) serait, en absence de mesures d’économies, rapidement en situation de faillite virtuelle.
Les mesures d’économie décidées par le CA de la SNCB du 18 octobre 2011 ne font pas l’unanimité chez les voyageurs ni chez les politiques, dont certains profitent de l’occasion pour en faire, une fois de plus, une question communautaire …
L’une des mesures qui fait le plus parler est la suppression – à partir de décembre 2012 (soit dans plus d’un an) – de 170 trains ‘nationaux’ et, un peu plus tard (il faut consulter les pays voisins) 23 trains transfrontaliers. Et pourtant, …
La suppression de 170 trains très peu remplis et dont les titres de transport ne couvrent même pas le coût de l’énergie, ne concerne, au total, que +/- 2800 voyageurs (soit, en moyenne, moins de 15 voyageurs par train) ; voyageurs qui, dans leur plus part des cas, pourraient avoir une alternative dans l’heure (ou via une autre société de transport publique). Cette mesure de suppression de trains en choque certains qui considèrent que cela correspond à un ‘détricotage’ du service public mais, deux questions se posent :
– faire circuler des trains qui coûtent nettement plus que ce que rapportent les titres de transport (qui ne couvrent même pas les coûts énergétiques, sans parler du personnel, des coûts d’entretien, …), est-ce de la saine gestion ? Doit-on augmenter la dotation publique (provenant des impôts de tous) pour couvrir ces pertes d’exploitation ?
– faire circuler des trains dont la consommation énergétique est supérieure à ce qu’elle serait si les 15 voyageurs effectuaient leur trajet en voiture personnelle (même sans co-voiturage), est-ce écologiquement responsable ?
Read more…

Be the first to comment - What do you think?  Posted by Emmel - October 20, 2011 at 1:56 pm

Categories: Belgique, Environnement - Climat, Mobilité - Transports, Politique - gouvernance publique, Services d'intérêt général ('services 'publics'), Société, Transport ferroviaire - rail   Tags: , , , , , , ,

Il faut revoir la structure du ‘groupe SNCB’ pour ne maintenir que deux entreprises totalement indépendantes

Pour répondre aux obligations européennes d’indépendance des activités de gestion du réseau ferroviaire et des activités de transport (de personnes et de marchandises/fret), en 2004, l’Etat belge a choisi de scinder la SNCB ‘historique ‘ et unitaire en trois entités (soi-disant) indépendantes. Lla nouvelle structure depuis le 1er janvier 2005 est donc :

  • la SNCB Holding détenue à 100% par l’Etat belge et dont les attributions/compétences sont : la gestion de l’énorme dette de la SNCB historique (se chiffrant en milliards d’euros), la gestion des grandes gares et certains parkings, la gestion du personnel du groupe (il faut savoir que l’ensemble du personnel des 3 entités soi-disant indépendantes est, en fait, le personnel de la SNCB-Holding), l’informatique du groupe, …
  • la SNCB détenue à 100% par la SNCB Holding et qui est en charge du transport des personnes et des marchandises (fonction récemment filialisée : B-Logisitics)
  • Infrabel dont la SNCB Holding est actionnaire à 20% (avec 80% des droits de vote) et l’Etat belge à 80% (avec 20% des droits de vote) qui est responsable de l’infrastructure ferroviaire fixe (les rails, la signalisation, …)

Au fil du temps, il s’est avéré que cette structure à 3 entités est très handicapante pour le fonctionnement et les finances des deux entités opérationnelles, à savoir la SNCB et Infrabel. Read more…

Be the first to comment - What do you think?  Posted by Emmel - May 29, 2011 at 5:06 pm

Categories: Belgique, Mobilité - Transports, Politique - gouvernance publique, Services d'intérêt général ('services 'publics'), Transport ferroviaire - rail   Tags: , , , ,

La Région wallonne complice de publicité mensongère !

La Région wallonne a annoncé de jeudi 5 mai 2011 vouloir revoir son système d’éco-bonus (un système, par ailleurs aberrant) dont une des mesures-phares est la prime de 4500 euros pour l’achat d’un véhicule produisant O gr de CO2 par km. Jusque là, rien de bien méchant, même si l’opportunité d’une telle prime est discutable.

Où cela se corse, c’est quand le Ministre du Budget annonce dans la foulée que cette prime est destinée aux véhicules (tout électrique’ parce qu’ils n’émettent pas de CO2 …. De cette manière, la Région wallonne se rend complice de la publicité mensongère des constructeurs qui annoncent fièrement que leurs véhicules électriques ne produisent pas de CO2? En effet, si il est vrai que rien ne sort directement du véhicule électrique, celui a besoin pour rouler d’électricité dont la production, elle émet du CO2 !!!

On considère généralement qu’une voiture électrique consomme en moyenne de l’ordre de 150-200  Wh/km ; en Belgique, la production d”électricité correspond à des émissions de CO2 de 202 g par KWh ce qui entraîne que pour chaque kilomètre parcouru par une voiture électrique, de l’ordre de 30-40 g de CO2. Même si ce niveau d’émission est nettement en-dessous des véhicules ‘thermiques’, on est quand même très loin des annonces de ‘zéro émission’, il s’agit donc bel et bien de publicité mensongère, ni plus ni moins !!!

Note : grâce à une part importante de nucléaire dans le parc de production électrique belge, les émissions des voitures électriques restent relativement basses ; ce qui n’est pas le cas dans d’autres pays où elle peuvent même dépasser celles de certains moteurs thermiques … Donc, prétendre qu’il s’agit de véhicules ‘zéro émission’ est un énorme mensonge !

Be the first to comment - What do you think?  Posted by Emmel - May 5, 2011 at 11:55 pm

Categories: Belgique, Environnement - Climat, Mobilité - Transports, Voiture   Tags: , , , , , , , ,

La voiture électrique en questions

La voiture électrique est présentée par certains (écologistes, gouvernements populistes, …) comme LA solution à nos problèmes de changements climatiques et de dépendance énergétique face au pétrole. Celles et ceux qui présentent cela comme la panacée n’ont probablement pas réfléchi longtemps même si de fantastiques études purement théoriques ont été produites par des gens très compétents mais qui n’ont aucune connaissance technique ni de géostratégie ! Un exemple : certaines études prévoient qu’à partir d’un million de voitures (en Belgique, soit +/- 15-20% du parc automobile) ‘tout électriques’ , celles-ci pourraient servir de stockage dynamique de l’électricité pour réguler les réseaux de distribution électrique mais, si c’est théoriquement très intéressant, ils oublient qu’actuellement, la technique n’existe pas et nécessiterait de très lourds investissements !
Read more…

Be the first to comment - What do you think?  Posted by Emmel - April 25, 2011 at 1:26 pm

Categories: Environnement - Climat, Mobilité - Transports, Voiture   Tags: , , , ,

Transports en commun bruxellois : il faut les développer par une ouverture à la concurrence privée !

Tous les bruxellois et les navetteurs savent que les transports en commun bruxellois sont une catastrophe ! Et la situation ne risque pas de s’améliorer quand on sait que la STIB (Société des Transports Immobiles Bruxellois) doit faire des dizaines de millions d’€ d’économie (ce qui entraîne déjà des suppressions de lignes) et que son contrat de gestion prévoit une augmentation de sa dotation régionale en cas de baisse de la vitesse commerciale (ce qui est le cas) ! On n’est pas près d’avoir des transports en commun performants à Bruxelles …

Et de plus, on sait que la STIB ne pense pas à ses clients mais à son propre intérêt : modifications des lignes en dépit des besoins des usagers, ruptures de charges qui provoquent des délais inacceptables, manque d’information (essayez d’appeler leur ‘helpdesk’ le soir ou le week-end, de savoir quel est le temps d’attente à votre arrêt sans devoir appeler un numéro payant, …) et, last but not least, le summum du ‘flicage’ : la carte Mobib que vous devez valider à chaque entrée ou transit et qui enregistre l’ensemble de VOS mouvements (les données sont enregistrées, à VOTRE nom) ! Sans oublier que si vous ne la présentez pas à une borne en rentrant dans une station ou un véhicule (en surface), cela est assimilé à de la fraude (alors que vous bien payé votre voyage !!!) !

Il est temps que les autorités régionales acceptent de regarder les choses en face : les transports en commun bruxellois sont défaillants et il est plus que temps d’ouvrir le marché à la concurrence privée qui pourra, enfin investir dans de nouvelles lignes rapides, de métro (il y a plusieurs années que pas un mètre de métro n’a été programmé malgré la situation catastrophique de la circulation bruxelloise). Cela permettrait d’enfin relier entre eux des quartiers de Bruxelles qu’il est aujourd’hui très difficile (très long) d’atteindre.

Cette extension importante de l’offre en transports en commun est urgente et vitale pour éviter la congestion de la ville et pour justifier les énormes investissements du RER ; faute d’une telle adaptation, les investissements RER auront été faits en pure perte !

Il faut créer, rapidement, un nombre suffisant (une dizaine, voire plus) de ‘plate-formes multimodales’ où on retrouvera les moyens de transports suivants : métro, tram, bus, train, voiture (parkings de plusieurs centaines de places), taxis, location de vélos, voitures partagées (Cambio ou autre), …

Be the first to comment - What do you think?  Posted by Emmel - April 9, 2010 at 10:23 am

Categories: Belgique, Général, Mobilité - Transports   Tags: